MUJINGA A 1 AN: LE BILAN D'UNE ANNÉE DE FOLIE

Aujourd'hui, c'est le premier anniversaire de MUJINGA ! Cela fait exactement un an que j'ai commencé à commercialiser les t-shirts et je dois avouer que cela a été les montages russes depuis une année, c'est pourquoi je me suis dit qu'il est temps de faire le bilan et des leçons que j'en ai tiré.

Pour la petite histoire...

Si tu ne le sais toujours pas, je réalise un rêve d'enfant. Je me suis toujours imaginée être mon propre patron et de diriger mon entreprise genre à la Miranda Presley, dans le film "Le diable s'habille en Prada", sauf que je suis loin d'être froide et rigide avec mon équipe. Du coup, on va dire que j'apprends avec le temps à m'affirmer et à dire ce que je pense.

En 2018, j'ai repris des études en E-commerce (je suis diplômée en marketing) où j'ai eu l'opportunité de développer mon business plan de A à Z. En septembre 2019, j'obtiens mon diplôme en E-commerce, c'est là que je dois prendre la décision de chercher du travail ou de mettre sur pied la marque... J'ai mis beaucoup de temps avant de me décider car j'avais pas beaucoup de fond pour commencer et pas de source de revenues pour commencer. Entre temps, le projet est toujours dans ma tête et la recherche d'emploi est un échec avec deux diplômes en poche. En décembre 2019, je me décide de me lancer, je rencontre un fournisseur non loin de mon domicile, je prépare petit à petit le lancement de la marque au courant du mois de mars 2020 (début printemps).

T-shirt design |T-shirt citation |T-shirt citations français |T-shirt citations anglaise |T-shirts citations africaines |T-shirt blanc |T-shirt blanc oversize |T-shirt noir |T-shirt noir oversive |T-shirt oversive | T-shirt africain design| T-shirt africain |T-shirt afritude

Comment cela s'est vraiment passé...

Étant donné que je me suis décidée en décembre 2019 de lancer la marque au printemps 2020, j'avais 3 mois pour construire une communauté sur Instagram, préparer une campagne de précommande et comment simplifier le système d'achat (au départ, je vendais sur un marketplace et sur Instagram avant d'avoir le site qui a vu le jour en octobre 2020).

Bien entendu, début mars 2020, on annonce le confinement total, la production est à l'arrêt en France mais avant ça, je me sépare de mon fournisseur pour manque de professionnalisme. La campagne de précommande est un échec car personne ne précommande des t-shirts en plein mois de février en Europe (il fait encore trop froid). De plus, ma communication n'était pas encore au top parce qu'il y avait des incompréhensions dans ce que je voulais vraiment transmettre à mon public (c'est pas toujours facile de trouver les bons mots). 

Ensuite, il y a une le confinement comme je l'ai mentionné un peu plus haut et là, il fallait que je prenne une décision importante: Est-ce que je continue ou non? Pourquoi me suis-je posée cette question? Tout d'abord, parce que je ne savais pas combien de temps le confinement allait durer, la production était à l'arrêt pour une durée indéterminée, je ne savais ce que je pouvais bien parler sur les réseaux sociaux... j'étais dans le floue! Entre temps, faut se rappeler que je suis toujours sans emploi et j'utilise toute mes économies dans le développement de la marque.

En avril 2020, bonne nouvelle ! Le fournisseur en France m'appelle pour m'annoncer que la production peut enfin reprendre, je peux enfin l'annoncer à la communauté que j'étais en train de construire. Je suis à nouveau motivée et j'ai enfin quelque chose de concret à proposer. Le lundi 25 mai, MUJINGA voit le jour sur Instagram et sur le marketplace www.nfamstore.com

Je reçois des commandes de mes proches, je suis super contente, je commence à voir ce qu'il plait au public. À côté, je trouve un job dans un service client. Je suis occupée et j'aime ça. Je dois créer du contenu, renseigner les prospects, je cherche à développer des nouvelles typographies, j'organise des séances photos et je suis aux anges.

Et si on parlait communication...

Comme tu le sais maintenant, j'ai étudié le marketing (digital et traditionnel) + le E-commerce, c'est beaucoup de théorie et très peu de pratique malheureusement et la difficulté, pour ma part c'est la mise en pratique car la théorie ne reflète pas toujours la réalité. J'ai tendance à avoir des difficultés à trouver les bons mots et c'est souvent mal interprété . Du coup, je reçois des questions qui pour moi n'ont pas lieu d'être mais je ne peux pas leur en vouloir car c'est moi qui délivre le message et cela doit être clair dès le départ (mon audience ne pense pas toujours comme moi). Cela a été quelque de très compliqué pour moi, encore plus quand je tente de m'adapter à la demande de mon audience et donc revoir des détails de mon business plan. Une autre difficulté, c'est le branding: "Le branding est, dans le domaine du marketing, la discipline qui consiste à gérer les marques commerciales, et en particulier l'image de marque des entreprises qui les exploitent. Dans le domaine des personnes, on parle de personal branding ou de marketing personnel " - Wikipédia

Pour ma part, c'était l'image de marque sur les réseaux sociaux notamment la cohérence de mes photos et vidéos sur Instagram + les couleurs et les polices d'écriture pour mes stories. Je teste encore et toujours des nouveautés et je suis en peu plus exigeante pour les photos et vidéos que je souhaite communiquer sur les réseaux sociaux. 

Les leçons que j'ai apprises ...

  1. Être plus exigeante: l'un de mes défauts c'est que je ne suis pas assez exigeante avec moi-même et même si je ne suis pas trop satisfaite, je ne vais pas oser le dire. Aujourd'hui, j'apprends à l'être toujours dans le respect. J'apprends aussi à obtenir ce que je veux car encore une fois un de me défauts, c'est que je n'aime pas déranger donc je ne vais pas forcément courir avoir ce dont j'ai besoin. 
  2. Les imprévues il y en aura toujours: la pandémie me l'a prouvé et ce n'est pas une raison de s'arrêter. Lors de la dernière séance photo pour la collection AFRICAN QUEEN il y a eu beaucoup d'imprévu mais au final, les photos sont bien sorties.
  3. Mieux communiquer: même si aujourd'hui, on me dit que la communication sur les réseaux sociaux est top, je suis une éternelle insatisfaite et je veux toujours m'améliorer car je n'ai pas encore atteint le résultat que je souhaite.
  4. Déléguer: ça ne fait pas de mal de déléguer et de demander de l'aide. Je ne sais pas tout faire et je ne peux pas tout faire. Je ne suis pas la personne la plus organisée du monde et la procrastination est mon meilleur ami et ce n'est toujours une bonne chose. Je me retrouve avec plein de tâches à faire et je ne m'en sors plus. Dieu merci, je suis bien entourée et je n'hésite pas à demander de l'aide quand c'est possible, même si je n'aime pas déranger souvent, je me fais violence de le faire.
  5. Être plus calme: j'ai tendance à avoir beaucoup d'idées à la fois et je me laisse distraire facilement. Cependant, quand ces idées arrivent je veux les mettre à exécution assez vite et je me perds dans ce que je fais. Je me rends compte que j'ai sorti des articles et des collections trop rapidement, ce qui cause un manque de vente car je n'ai pas encore eu le temps de bien consolider mon audience avec les articles actuels.
  6. Prendre le temps de fêter les petites victoires: j'ai souvent tendance à voir ce qui ne va pas et à chercher pourquoi cela n'a pas été (ce qui est normal). Cependant, je n'ai pas le temps d'apprécier les petites victoires (sauf quand je reçois un achat) mais je ne réalise pas toujours que j'ai fait des lives, des interviews, des podcasts,... Aujourd'hui, j'ai une styliste, un coach, une photographe et des ambassadeurs et je dois apprendre être fière de moi car cela doit me faire avancer et me convaincre que la marque tient la route.

Mode streetwear | Mode streetwear street fashion| Mode femme| Mode femme africaine| Mode femme africaine moderne| Mode femme casual | Mode femme casual chic | Mode femme t-shirt| Mode femme sweat capuche| Mode homme | Mode homme african| Mode homme casual | Mode homme tendance africaine | Mode homme t-shirt

    Aujourd'hui où j'en suis...

    J'ai pris beaucoup de recule ces dernières semaines car comme mentionné dans la leçon 5, j'ai tendance à vouloir aller vite avec mes idées. Je réfléchis toujours autant à des stratégies pour augmenter la visibilité de la marque. J'ai fait appel a une styliste pour m'aider à donner vie aux t-shirts et sweat-shirts. J'ai aussi un coach qui m'accompagne dans mes tâches à faire, du coup j'ai des deadlines à respecter et je dois me faire violence durant mon temps libre. MUJINGA a une année aujourd'hui et j'en suis loin d'avoir fini, j'ai tellement d'objectifs à atteindre. Cependant, je suis tellement fière de moi et reconnaissante de l'opportunité qui m'ait offert de faire ce que je fais. Je remercie de près comme de loin, mon entourage et les personnes qui ont passé commande jusqu'à ce jour.

    T-shirt design |T-shirt citation |T-shirt citations français |T-shirt citations anglaise |T-shirts citations africaines |T-shirt blanc |T-shirt blanc oversize |T-shirt noir |T-shirt noir oversive |T-shirt oversive | T-shirt africain design| T-shirt africain |T-shirt afritude

    Love,

    Nina

    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés